Les Essarts le Roi - Yvelines

Prochaine réunion : Jeudi 6 février à 20h45, salle Barreau (ancienne mairie)

Intercomunalité

L’Association de Défense de la Communauté de Commune des Etangs, composée d’élus et de citoyens des CINQ COMMUNES (Coignières, Les Bréviaires, Les Essarts Le Roi, Le Perray en Yvelines, Maurepas), refusant tout clivage politique, s’est fixée pour objectif de défendre l’intérêt général des habitants de notre territoire.

Nous voulons préserver la proximité des prises de  décisions nous concernant et garder une taille humaine à notre communauté.

Notre demande est parfaitement légale, en effet la loi de janvier 2014 (article 10) ne nous oblige en aucun cas à rejoindre une entité intercommunale de 200 000 habitants, notre siège social, situé aux Bréviaires, n’étant pas dans l’unité urbaine de Paris.

Notre association s’oppose à l’éclatement de notre Communauté de Commune des Etangs vers l’agglomération de Saint Quentin en Yvelines ( noyée dans une communauté de 800 000 habitants)  et vers la future communauté d’agglomération de Rambouillet qui étudie en rapprochement avec d’autres communautés ( situées dans l’Eure et l’Eure et Loir) qui représentent 300 communes et environ 500 000 habitants.

Depuis sa création, la Communauté de Commune des Etangs a su valoriser son territoire dans le cadre des compétences communautaires confiées.

La voirie intercommunale, notamment :

  • Entretien des voiries intercommunales : rue de l’Artoire
  • Réfection des voiries de la Zac de l’Aqueduc

La vie économique, notamment :

  • Prise en charge d’une part importante des nouveaux impôts pour soulager les finances communales ( FPIC, FNGIR)
  • Subventions pour maintenir les commerces de proximité
  • Signalétique des zones d’activités

La promotion du sport et des loisirs, notamment :

  • Réhabilitation du gymnase du collège, de la piscine intercommunale et de la base de loisirs des étangs de Hollande.
  • Achat et réaménagement des terrains de l’ASPTT  ( restauration de la salle omnisports, création d’un stand de tir régional …)
  • Mise en place de nombreuses aires de jeux pour nos enfants.

et tout récemment

La petite enfance

  • Reprise de la gestion des personnels et équipements du Multi-accueil et du relais d’Assistantes Maternelles (RAM)

Les nouvelles technologies

  • Câblage et achat des Tableaux Numériques Interactifs tactiles des écoles élémentaires

 *****************

Par la proposition de Monsieur Le Préfet de la région  Ile de France  et les « appétits » d’autres communautés, notre communauté de commune des étangs est menacée de disparition.

Nous réaffirmons que le socle de toute intercommunalité est un regroupement de communes conjuguant proximité géographique et taille humaine.

Que signifierait cette nouvelle situation pour les habitants des Essarts ?

  • Une sous-représentation de notre commune au sein du conseil communautaire. Nous passerions de 6 délégués sur 35 à 4 délégués sur 78 et par conséquent la perte de tout pouvoir de décision.
  • Une reprise obligatoire de l’endettement de Plaines et forêts d’Yvelines ( 30 millions d’Euros en prenant en compte les projets annoncés sur Rambouillet) avec pour conséquence une forte augmentation des impôts.
  • La perte programmée de la maitrise de notre urbanisme avec le risque d’une forte densification de l’habitat
  • Un risque majeur de voir nos zones d’activités affaiblies et des difficultés à faire aboutir un projet cohérent sur la ZAC du « Gros Chêne », tant que la ZAC du Bel Air de Rambouillet ne sera pas remplie, priorité affichée de PFY, d’où un déficit d’emploi et de fiscalité pour notre commune.
  • La disparition définitive de la proximité des Essartois avec leurs élus, leur administration locale et l’éloignement inéluctable des prises de décisions.

****************

En défendant notre Communauté de Commune des Etangs (CCE) nous défendons :

  1. Une gestion à taille humaine par une représentation équilibrée entre les membres de la Communauté
  2. Des projets locaux, sans augmentation des impôts grâce à la richesse économique de cinq communes et à un faible endettement (2 millions €).
  3. La maitrise de l’aménagement du territoire communal due au Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui doit être voté prochainement.
  4. Le maintien des emplois sur nos zones d’activités grâce à une gestion dynamique de l’économie locale.
  5. La continuité du service public de proximité tout en mutualisant les compétences.
  6. La maitrise de la construction de nos logements sociaux en fonction des besoins de notre commune.

Nous invitons tous les Essartois à nous rejoindre pour sauver notre Communauté de Commune des Etangs

WWW.sauvonsnotrecce.fr

Jean  LE VEN                                                  Dominique FRATINI

Membres du Conseil d’Administration de l’Association de Défense de la Communauté de Commune des Etangs