Les Essarts le Roi - Yvelines

Prochaine réunion JEUDI 7 DECEMBRE 2017, 20 heures 45, Salle Barreau

Nouvelle hausse des impôts aux Essarts le Roi

 

Nouvelle hausse des impôts : + 9% en 2016 (+12% en 2015) et ce n’est pas fini…

Nouveaux emprunts pour la commune : 2,7 millions.

A l’annonce de cette deuxième augmentation d’impôts, il est nécessaire de faire un peu d’histoire. 

Dans son tract de campagne des municipales, « Notre projet de ville pour les Essarts le Roi », Raymond Pommet affirmait :

« Afin d’accroitre nos ressources financières et rembourser notre dette sans avoir à augmenter les impôts, nous aurons à cœur de mener une stratégie volontariste de développement économique en cohérence avec notre vision du territoire. »

Engagement doublement non tenu ! Mais il est vrai que les promesses électorales n’engagent que ceux qui y croient.

Augmenter les impôts en début de mandat, n’est-ce pas finalement la bonne technique pour miser sur l’amnésie des électeurs de 2020 ? Dans 4 ans l’eau aura coulé sous les ponts…

Les Français sont de plus en plus nombreux à rejeter la politique et ceux qui la font, ce n’est pas avec ce genre de comportement mensonger et malhonnête qu’ils changeront d’avis.

Le nouvel emprunt de 2.7 millions serait justifié par la réalisation de la cantine de la Romanie (projet qui figurait, rappelons-le, au programme de Jacques Bouchet) et par la reprise de la rénovation de l’éclairage public (engagée depuis 2012 mais interrompue en 2014 et 2015 par Raymond Pommet), après une absence totale d’investissements pendant 2 ans.

Nous avons pu constater que la charge de la dette ne représente, de l’aveu même de la municipalité, que 6% des recettes (voir présentation du budget dans le dernier bulletin municipal). La théorie du surendettement de la commune, derrière laquelle se cachent depuis 2 ans M. le Maire et son équipe, apparaît enfin pour ce qu’elle est, à la fois une escroquerie intellectuelle et politique.

Un mensonge et une malhonnêteté de plus…


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir